Philippe Rebetez

On août 31, 2015 by admin
Philippe Rebetez © Photo DR

Philippe Rebetez
© Photo DR

Cette page publiée dans Le Courrier le 31.8.2015 est téléchargeable ici : Philippe Rebetez

 

Mattmark

 

30 août 1965

dix-sept heures quinze
une partie du glacier de l’Allalin s’effondre
des ouvriers voient tomber les premiers blocs de glace
ils fuient
ils hurlent pour avertir leurs camarades
sont projetés à terre
en quelques secondes
la langue du monstre emporte tout
hommes baraques machines
puis un lourd silence
quatre-vingt-huit morts
cinquante-six sont des immigrés italiens
quatre-vingt-un orphelins

effarement tristesse et colère

– des habitants de la vallée
et des ouvriers sur le chantier
avaient dit leurs craintes
ils ne comprenaient pas
qu’on installe des baraquements
sous le glacier -

c’est l’époque des enfants cachés
dix à quinze mille gamins clandestins
la peur au ventre
pendant que les parents triment
Max Frisch écrit
nous voulions des bras et ce sont des hommes qui sont arrivés
certains ici nomment les immigrés
les piqueurs de pain

 

22 février 1972

ouverture du procès
David contre Goliath
les familles attendent ce moment depuis sept ans
non-lieu
acquittement
la moité des frais à la charge des proches des victimes
un deuxième pan du glacier s’abat sur les familles

 

30 août 2005

quarante ans de souvenirs
Ilario se rend à Mattmark avec son épouse
là il rencontre la veuve de Belluno
en ce temps-là
son mari attendait tous les soirs son téléphone
et ils parlaient de leur futur enfant
du prénom qu’ils allaient lui donner

la mère est avec sa fille
elle n’a jamais connu son père

 

17 avril 2015

Ilario raconte
il avait vingt-trois ans
et conduisait son Caterpillar
juste en dessous sur la moraine
beaucoup de ses copains sont morts
sous les rochers la glace les débris de bois et de ferraille
l’un d’eux fumait des cigarettes HB
c’est en trouvant le paquet dans sa poche
qu’Ilario a pu l’identifier
un autre camarade est retrouvé la main encore sur la bouche
mort étouffé

 

29 mai 2015

Nereo a travaillé sur les grands chantiers d’Helvétie
il a quatre-vingt-un ans
ses yeux s’embuent de larmes discrètes
quand il évoque la tragédie
qui survient quelques semaines après le décès
de sa petite Roberta
cinq ans
lors d’un éboulement dans la montagne

 

30 août 2015

cinquante ans ont passé
les saisonniers ne sont plus là
mais reviennent ça et là
les vieux démons
faire venir des bras
pas des êtres humains.

 

bio

Né en 1956 à Delémont, où il vit, Philippe Rebetez travaille avec des personnes en situation de handicap. Il organise depuis plus de dix ans le Mai littéraire de l’association Le Temps des cerises.

Il est l’auteur de trois recueils de poèmes publiés aux éditions Samizdat à Genève.

Pendant six mois, il a bénéficié d’un mentorat littéraire attribué par la commission intercantonale de littérature des cantons de Berne et du Jura. Ce travail d’accompagnement a été mené avec l’écrivain tessinois  Alberto Nessi.

Il y  a cinquante ans, le 30 août 1965, quatre-vingt-huit travailleurs dont cinquante-six immigrés italiens étaient tués lors de la catastrophe sur le chantier du barrage de Mattmark en Valais.

Mattmark est un poème tiré d’une partie d’un recueil en cours d’écriture intitulée Chantier.

 

biblio

L’orée
Éditions Samizdat, 2013

Traces
Éditions Samizdat, 2009

Atelier des saisons
Éditions Samizdat, 2005

 

Cette page a été réalisée en partenariat avec le site littéraire www.culturactif.ch pendant de nombreuses années. Dorénavant, le nouveau site littéraire suisse www.chlitterature.ch prend le relais en établissant un partenariat avec Le Courrier. Il va mettre à disposition la totalité des inédits publiés pendant ces sept dernières années. Ce site a pour objectif de rendre accessible aux lecteurs et lectrices la littérature suisse grâce à ces choix de textes. Il va se conjuguer avec les ressources diverses qui se mettent en place en Suisse au travers des sites des auteur.e.s, de leurs maisons d’édition, de sites culturels comme www.viceversalitterature.ch, de sites associatifs comme celui de l’association suisse des autrices et des auteurs www.a-d-s.ch, et du portail en construction consacré à la littérature suisse, schweizerliteratur.ch

 

La page d’inédits dans Le Courrier a été initiée dans le cadre de la Commission consultative de mise en valeur du livre à Genève. Avec le soutien du Département de la Culture de la Ville de Genève et du Département de l’Instruction publique de la République et Canton de Genève, la Fondation Oertli ainsi que la Loterie romande du Canton de Genève et la Fondation Pittard de l’Andelyn.

Comments are closed.

Suivre

Recevez les inédits par courriel – Get every new post on this blog delivered to your Inbox.

Rejoignez d'autres souscripteurs: