Alphonse Layaz

On janvier 7, 2013 by admin

Aphonse Layaz

Cette page publiée dans Le Courrier le 7.01.2013 est téléchargeable ici : Alphonse Layaz

 

Frontières

«Parce que le milliardaire n’a pas récolté sans peine, il s’imagine qu’il a semé.» (Jean Jaurès)

Demain
Dans la ville de Trieste
J’interrogerai
La «capra
D’al viso semita»

J’interrogerai
La chèvre
D’Umberto Saba
La chèvre
À l’air juif
Et j’écrirai
Sur son bêlement
Plaintif
Le poème des déportés

Dans la ville de Trieste
La chèvre
Hébraïque
Broute la chimère
De l’humanité.

*

À Luigi Nono

Son fantôme
Rode alentour
Et sa révolte
Bat
De concert
Avec le rythme
Singulier
De l’eau
Qui clapote

Les gondoles le soir
Couvertes de crêpe noir
Ont des courbettes
De prélats
Et des déhanchements
De vieilles femmes

Le visage de la mer
Révélateur
De l’onde
Aléatoire
Le long des Esclavons
Frémit
Au cœur putride
Du miracle vénitien.

*

Terre algéroise rouge
Sous un ciel bleu
Que perce un vol de mouettes

Terre algéroise
Assoiffée du sang sacrificiel
Sous un ciel bleu
Que criarde une mouette
Par-dessus les cubes chaulés
De la Casbah

L’enfant de tout son long
Sur le seuil de la maison
Et la vie qui s’en va
Par petits flots de vie qui s’en va

C’était dans les années soixante
De l’autre siècle
Mais pour la vieille Nesma
Qui lui a soufflé la vie
Le temps ne vieillit pas
Depuis ce jour-là.

*

À René Depestre

Loin de la matrice originelle
«Fils des aurores saignantes»
Né «dans les bras du soleil»
Chantre des négritudes
Salut griot haïtien

Négritudes multiples
Au long cours
Des rives africaines
Embarquées fers aux chevilles
Dans les soutes de la noirceur
Sur des rafiots idéaux
Pour des saisons en enfer
Négritudes esclavagées
Poussées
Aux errances
Crucifiées
Aux quatre vents cardinaux
De l’Histoire

Salut

Griot solaire et haïtien.

*

Les cris de la Bourse
Tuent plus sûrement
Que le napalm

On percevra demain
Dans le fond de l’oreille du monde
Le timbre du cœur qui bat
Son dernier galop.

*

Le temps des cerises
Mélancolise l’accordéon

Les ailes du vent
Ont tout emporté

La dernière heure
À l’étonnement de l’enfant.

 

bio

Alphonse Layaz est né dans la Broye fribourgeoise en 1940. Retraité, il vit actuellement à Bex dans le Chablais.
Très tôt, il mène de front plusieurs activités: journalisme, écriture, peinture. Il est trois fois lauréat du prix Paul Gilson octroyé par la Communauté radiophonique des programmes de langue française: en catégorie documentaire pour Carla Belotti, l’émigrée et Jean Tinguely, la sculpture dans tous ses ébats, et en catégorie dramatique pour Adolf Wölfli, le condamné de la Waldau. Il est l’auteur de nombreuses pièces radiophoniques et, en tant que peintre, a présenté plusieurs expositions personnelles en Suisse romande.

Nous publions ici quelques poèmes extraits du recueil Frontières, qui paraîtra au printemps 2013 aux Editions de L’Aire, en même temps que le récit Le Tableau noir. APD

 

biblio

Automnales
Poèmes, illustré par l’auteur
Éditions d’Orzens, 2010.

Le Voyage restreint
Nouvelles
Éditions Mon Village, 2009.

Pietro Sarto, homme de métier
Entretiens
Bibliothèque des Arts, 2003.

Soleils rouges
Roman
Éditions Clin d’œil, 1983.

+
+
Deux lundis par mois, retrouvez dans Le Courrier le texte inédit d’un auteur suisse ou résidant en Suisse. Voir www.lecourrier.ch/auteursCH
+
Cette page a été réalisée en partenariat avec le site littéraire www.culturactif.ch pendant de nombreuses années. Dorénavant, le nouveau site littéraire suisse www.chlitterature.ch prend le relais en établissant un partenariat avec Le Courrier. Il va mettre à disposition la totalité des inédits publiés pendant ces sept dernières années. Ce site a pour objectif de rendre accessible aux lecteurs et lectrices la littérature suisse grâce à ces choix de textes. Il va se conjuguer avec les ressources diverses qui se mettent en place en Suisse au travers des sites des auteur.e.s, de leurs maisons d’édition, de sites culturels comme www.viceversalitterature.ch, de sites associatifs comme celui de l’association suisse des autrices et des auteurs www.a-d-s.ch, et du portail en construction consacré à la littérature suisse, schweizerliteratur.ch

La page d’inédits dans Le Courrier a été initiée dans le cadre de la Commission consultative de mise en valeur du livre à Genève. Avec le soutien du Département de la Culture de la Ville de Genève et du Département de l’Instruction publique de la République et Canton de Genève, la Fondation Oertli ainsi que la Loterie romande du Canton de Genève et la Fondation Pittard de l’Andelyn.

Comments are closed.

Suivre

Recevez les inédits par courriel – Get every new post on this blog delivered to your Inbox.

Rejoignez d'autres souscripteurs: